Vivre les paysages de Meurthe-&-Moselle

Meurthe-et-Moselle CG
mascotte atlas

13 bis - La vallée de la Mortagne
Enregistrer au format PDF

une petite vallée rurale préservée

• Communes concernées par cette unité de paysage

    AZELOT BAINVILLE-AUX-MIROIRS BARBONVILLE BAYON BLAINVILLE-SUR-L’EAU BORVILLE BREMONCOURT BURTHECOURT-AUX-CHENES CHARMOIS CLAYEURES COYVILLER DOMPTAIL-EN-L’AIR EINVAUX ESSEY-LA-COTE FERRIERES FLAVIGNY-SUR-MOSELLE FLEVILLE-DEVANT-NANCY FLIN FONTENOY-LA-JOUTE FRAIMBOIS FRANCONVILLE FROVILLE GERBEVILLER GIRIVILLER GLONVILLE HAIGNEVILLE HAUDONVILLE HAUSSONVILLE HERIMENIL LAMATH LANDECOURT LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY LOREY LOROMONTZEY LUDRES LUPCOURT MAGNIERES MANONCOURT-EN-VERMOIS MATTEXEY MEHONCOURT MONT-SUR-MEURTHE MORIVILLER MOYEN REMENOVILLE RICHARDMENIL ROMAIN ROSIERES-AUX-SALINES ROZELIEURES SAFFAIS SAINT-BOINGT SAINT-GERMAIN SAINT-MARD SAINT-NICOLAS-DE-PORT SAINT-REMY-AUX-BOIS SERANVILLE TONNOY VALLOIS VATHIMENIL VELLE-SUR-MOSELLE VENNEZEY VIGNEULLES VILLACOURT VILLE-EN-VERMOIS VIRECOURT XERMAMENIL

• Inter-communalités concernées par cette unité de paysage

    CC DE LA MORTAGNE
    CC DE LA PIPISTRELLE
    CC DE MOSELLE ET MADON
    CC DES PAYS DU SEL ET DU VERMOIS
    CC DU BAYONNAIS
    CC DU LUNEVILLOIS
    CC DU SAINTOIS AU VERMOIS
    CC DU VAL DE MEURTHE
    COMMUNAUTE DE COMMUNES DES VALLEES DU CRISTAL
    COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY

 Situation

La Mortagne, petit affluent de la Meurthe, prend sa source dans le massif des Vosges et s’écoule sur 75 km jusqu’à sa confluence à Mont-sur-Meurthe. À l’aval de Rambervillers (Vosges), elle creuse une petite vallée au sein du plateau lorrain, sinuant en de nombreux méandres. Les boisements couvrent les versants souples et peu élevés qui cadrent la vallée. De petits bourgs dotés d’un riche passé historique et d’un patrimoine remarquable, jalonnent la vallée : Gerbéviller, Moyen, ...En Meurthe-et-Moselle, l’unité de paysage s’allonge sur 15 km de Magnières à Mont-sur-Meurthe, pour un peu moins de 10 km de large en incluant les rebords du plateau boisé et cultivé situé de part et d’autre de la vallée.

+ -

 Caractéristiques paysagères illustrées

Une vallée ample à fond plat, cadrée de coteaux souples et peu élevés

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

La Mortagne : une vallée délicatement dessinée par des coteaux en pente douce et cultivée, cadrant un fond plat couvert d’herbages - Xermaménil

La Mortagne, une rivière dessinant de nombreux méandres, favorables à la diversité paysagère et écologique

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Le cours sinueux de la Mortagne anime le fond de vallée – Magnières

Un fond de vallée occupé par les pâtures et les prairies, animé par des structures végétales   arborées (ripisylve  , bouquets de saules)

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Le fond de vallée, plat et large, pâturé et fauché : un tapis verdoyant enrichi par les structures végétales - Xermaménil

Gerbéviller et Moyen, des bourgs riches en patrimoine architectural et composant des sites bâtis remarquables

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Le château de Gerbéviller, partiellement détruit lors d’un bombardement en 1914, ne présente plus qu’un niveau. Il fait partie d’un vaste site classé qui inclut le parc et ses vues sur la vallée, soit une portion de près de 4 km de long préservant ce beau paysage de vallée : le cours très sinueux de la Mortagne serpente dans le fond de vallée verdoyant parsemé de saules et cadré de coteaux cultivés ou boisés - Gerbéviller

La route D914, une route-paysage permettant une découverte des paysages de la vallée

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Installée en léger surplomb au-dessus du fond de vallée, la route RD914 propose un itinéraire de découverte privilégié du paysage alluvial - Moyen

 Fonctionnalités écologiques et patrimonialité

La sous-unité de la Mortagne est marquée par la présence de vastes massifs feuillus formant deux vastes continuums Sud-Est/Nord-Ouest de part et d’autre de la vallée du ruisseau de la Mortagne. La Mortagne, affluent de la Meurthe, dessine de nombreux méandres et accueille sur ces rives des saules et de nombreuses prairies. Le continuum forestier est fragmenté par quelques routes comme la D9, reliant Xermaménil à Bayon, ou par quelques zones cultivées où les haies, bosquets et pré-vergers sont d’autant plus importants pour la fonctionnalité écologique. Quelques vallons apportent une certaine diversité écologique dans les boisements. Les étangs aménagés ici, dont ceux du Censal et de Falenzé (ENS) représentent un intérêt ornithologique pour la nidification et sont un lieu de passage apprécié par les oiseaux, tels que les hérons cendrés. Les roselières en queue d’étangs sont particulièrement intéressantes.

À l’extrême sud de l’unité paysagère, les abords du ruisseau de Sarupt, affluent de la Meurthe, présentent une diversité d’habitats et un caractère alluvial marqué (bois et prairies humides), ce qui en fait un milieu remarquable. Ils accueillent notamment le Sonneur à ventre jaune, une espèce emblématiques très menacée.

 Analyse critique, identification de points forts et de points faibles

Atouts :

Le fond de vallée : facteur de diversification des paysages précieux à l’échelle du département avec la présence de structures végétales   (ripisylves, haies, …) et de prairies

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

La Mortagne en sinuant dans un fond de vallée couvert d’herbages et parsemés d’arbres et bosquets, compose un paysage remarquable et bucolique – Gerbéviller

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Saules et peupliers contribuent à la qualité paysagère de la vallée en enrichissant les vues par leurs silhouettes facilement identifiables qui parsèment les herbages verdoyants – Magnières

Les coteaux : le cadre de la vallée délimite nettement le fond de vallée plat, couvert d’herbages et les plateaux qui l’entourent

Moyen et Gerbéviller : des sites bâtis qui rehaussent le caractère de la vallée

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Construit en surplomb du fond de vallée, le village de Moyen marque le paysage de sa silhouette – Moyen

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Le site bâti perché de Moyen : les jardins et murets participent à la qualité paysagère du village

La route D914 : une route paysage installée en pied de coteau, permettant une découverte privilégiée de la vallée

La présence du vélo-rail du Val de Mortagne dans le fond de vallée : un moyen original de parcours de la vallée sur 20 km entre Deinvillers (Vosges) et Gerbéviller

Fragilités :

La simplification des espaces agricoles par l’intensification des pratiques agricoles (suppression des structures végétales  , remembrement en grandes parcelles pour la céréaliculture), qui affecte certaines portions de coteaux et affaiblit la transition entre le plateau et la vallée

La fragilisation des sites bâtis des villages et des bourgs par une urbanisation peu maîtrisée : urbanisation linéaire le long des routes, mitage des coteaux et du fond de vallée

La dévalorisation des centres des villages et des bourgs par un manque de ré-aménagement qualitatif des espaces publics

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Les bords de l’eau en milieu urbain, des espaces publics à valoriser – Gerbéviller

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

La traversée de Gerbéviller ne met pas en valeur l’image du bourg : présence routière trop prégnante, stationnement sur les bords de la Mortagne

© Agence Folléa-Gautier Paysagistes-Urbanistes - Conseil Général 54

Le site du château de Qui-qu’en-Grogne, dont les abords restent peu mis en valeur – Moyen